Accueil Monde Union européenne

Etat de droit bafoué en Pologne: l’ambassadeur belge convoqué par Varsovie, la Belgique est… satisfaite

La critique émise par le Premier ministre De Croo à l’encontre de son homologue polonais a manifestement été entendue à Varsovie. Qui proteste. Et donne ainsi une nouvelle publicité au message belge…

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

La Belgique ne cache pas sa satisfaction. Si l’ambassadeur de Belgique a été « convoqué » vendredi par les autorités polonaises après le discours d’Alexander De Croo, mercredi devant le Collège d’Europe à Bruges, c’est que le message était clair, dit-on dans l’entourage du Premier ministre. Et qu’il a bel et bien été entendu à Varsovie !

La Pologne a en effet décidé de ne pas laisser sans réaction la contre-attaque – verbale – lancée par Alexander De Croo, à des propos tenus par son homologue polonais, jugés incendiaires. Vendredi, l’ambassadeur Luc Jacobs a été sommé de venir entendre les protestations de Varsovie au ministère des Affaires étrangères polonais pour le discours du Premier ministre belge. Dans les conventions diplomatiques, la convocation d’un ambassadeur constitue le minimum syndical pour exprimer un désaccord – bien en dessous du rappel d’ambassadeur ou, plus grave, le renvoi d’un diplomate déclaré personna non grata, voire la rupture des relations diplomatiques.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, samedi 30 octobre 2021, 15:35

    Que l’on ne s’y trompe pas : la poussée nationaliste est une véritable régression des libertés des citoyens quoi qu’en disent certains enfumeurs présents ou de la dernière guerre. Il ne faut cependant pas que l’UE apporte de l’eau au moulin de ces forces centrifuges ; surtout d’extrême droite ; en marginalisant le désir légitime des citoyens de protéger les frontières, faisant aussi partie des fondements de l’Union ! La meilleure façon de fixer le débordement des cours d’eaux … étant d’en fixer les affluents en AMONT plutôt qu’en aval, l’Europe devrait œuvrer a juguler les flux migratoires en essayant de les fixer à leurs origines (aides internationale Nord-Sud vraies, etc.). Ensuite ; progressivement réduire tous les « robinets » SANS lancer des appels d’air provocateurs, genre « wilkomen » de notre Angela ou encore, la bruyante parade des navires humanitaires, appelant le migrant à se jeter à l’eau depuis le large … transformant notre « mare nostrum » en cimetière aquatique ! Le Polonais a le droit et le devoir de protéger les frontières … puisqu’il s’agit aussi de celles de l’UE … mais ce travail aurait dû être mené bien loin en amont ! Hélas, cette mauvaise compréhension du problème n’apportera que de mauvaises réactions … qui apportera d’autant plus de voix à l’extrême droite; Hélas. Merci Ducon.

  • Posté par Dr Mi, samedi 30 octobre 2021, 6:11

    Bravo, De Croo à bien raison. Il ne faut pas tout permettre à ces nationaliste co.srrvatrurs de la pire espèce qui menace la démocratie.

  • Posté par Hupez L., vendredi 29 octobre 2021, 20:02

    Que la Belgique commence par régler ses manquements aux états de droits, aux procédures et aux mois avant de faire la leçon !

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs