Accueil Belgique

«No deal without a finance deal!»

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Rare résultat positif de la COP15 de Copenhague en 2009 : les pays riches y ont pris l’engagement de financer à hauteur de 100 milliards de dollars par an l’adaptation des pays les plus vulnérables au changement climatique et la réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre. Six ans après Paris, on n’y est pas. Selon l’OCDE, « le financement climatique fourni et mobilisé par les pays développés a atteint 79,6 milliards de dollars en 2019, en hausse de seulement 2 % par rapport à 2018 ». Le montant de 100 milliards ne sera pas atteint avant 2023, ont indiqué les ministres allemand et canadien mandatés par la présidence de la COP26 pour présenter un plan permettant la mise à niveau de ces financements. Par la suite, le montant devrait dépasser les 100 milliards, ont-ils indiqué.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs