Accueil Médias

Pourquoi Al Jazeera a perdu de son immense influence

A l’aube de ses 25 ans, la chaîne qatarie diffusée dans le monde entier n’a plus son aura passée. Maintes fois critiquée et soupçonnée, la « CNN du monde arabe » ne s’est jamais remise des critiques après les révolutions arabes. Et elle a perdu le contact avec la jeunesse.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 6 min

Al Jazeera a l’âge adulte. L’immense et influent réseau médiatique qatari célèbre lundi ses 25 ans. Mais la maturité peut avoir un goût amer. Habituée des polémiques, des soupçons et des attaques, Al Jazeera voit pâlir depuis quelques années son étoile de « CNN du monde arabe ».

Créé en 1996, dans un désert médiatique où fument encore les cendres de BBC Arabic, Al Jazeera bouleverse profondément le monde arabe. La chaîne « a fait une immense différence dans le marché stagnant, celui de l’information en arabe, à un moment où les spectateurs suivaient CNN ou la BBC pour avoir des informations sur leur (propre) région », analyse Noha Mellor, professeure spécialiste des médias à l’université de Bedfordshire au Royaume-Uni. Créé sous l’impulsion d’Hamad bin Khalifa Al Thani, l’émir du Qatar Al Thani (le fils) est toujours à la tête de son conseil d’administration, mais la rédaction, lucide, assure garder son indépendance.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs