Accueil Société

Quatre ans après l’attentat de Manhattan: «Le sentiment d’être un peu oubliés? Sûrement»

Aristide et Marion ont survécu à l’attentat de Manhattan, en 2017. En tant que victimes du terrorisme frappées à l’étranger, ils ont parfois un sentiment d’abandon. Mais ils ont surmonté les difficultés.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

Quatre années se sont écoulées depuis ce jour d’Halloween 2017. Daryl, l’un des fils, Timothy, le neveu, fêtent à New York leurs 16 ans. Aux côtés d’Aristide Melissas, qui célèbre, lui, ses 47 ans, et de son épouse Marion Van Reeth. Une virée touristique, rien de plus banal, de l’autre côté de l’Atlantique. Quatre années après, nous retrouvons Aristide et Marion dans un parc d’Anvers, où ils vivent. Où ils vivent, oui, parce qu’ils vivent encore. Ce 31 octobre 2017, ils ont survécu à un attentat terroriste revendiqué par le groupe État islamique. Encore bouleversée par cette date qui a changé sa vie à jamais, Marion Van Reeth, 58 ans aujourd’hui, préfère s’éclipser après quelques photos.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs