Accueil Culture Livres

Nathaniel Rich: jazz et magouilles à la Nouvelle-Orléans

Plongée dans le passé de la ville, entre la création du jazz, de mystérieux meurtres et la construction de l’Industrial Canal reliant le lac Pontchartrain au Mississippi.

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 2 min

En 1918, à la Nouvelle Orléans comme ailleurs, des combattants de la Première Guerre mondiale rentrent au pays, marqués à jamais par les horreurs du conflit. Bill Bastrop, policier local, est l’un d’eux. Lorsqu’il abat un homme noir supposé être le tueur à la hache qui terrorise la population, il devient un héros. Il sait pourtant que le vrai tueur court encore et qu’il n’a rien de héros. Pas plus ici que dans les tranchées dont resurgit régulièrement sous ses yeux un camarade tué au front…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs