Accueil Société Régions Bruxelles

Grand format – Le quartier Nord pris dans l’engrenage de la drogue

Depuis plusieurs semaines, des faits témoignent d’une hausse d’intensité de la violence dans le quartier Nord. Du deal à la consommation de rue, la drogue n’y est pas étrangère.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le quartier Nord est un carrefour de réalités qui se jouxtent mais se superposent peu. On y croise des navetteurs, des commerçants, des travailleuses du sexe et leurs clients. Des investisseurs, aussi, par les temps qui courent.

À tort ou à raison, le secteur semble avoir toujours pâti d’une image « dure ». Mais une série de faits violents témoignent d’un regain de tension manifeste dans le périmètre. Certains blâment les migrants et la proximité directe du parc Maximilien. C’est plus complexe. Dépassées, les autorités locales ont en tout cas tiré la sonnette d’alarme le mois dernier, sommant plusieurs acteurs fédéraux de s’asseoir à la table afin de se saisir des enjeux de ce quartier, au sein duquel Le Soir s’est immergé durant plusieurs jours.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

19 Commentaires

  • Posté par Chalet Alain, mardi 18 janvier 2022, 22:32

    Travailleuse du sexe: que c'est joli et poétique! C'est un peu comme technicienne de surface, cela fait rêver.

  • Posté par Danielle Steurbaut, dimanche 31 octobre 2021, 9:15

    62 ans que je vis à Schaerbeek, 30 ans que je travaille aux abords du quartier Nord. Je ne m'y suis jamais sentie en insécurité. Par contre, mes filles sont régulièrement harcelées aux arrêts de bus, lorsqu'elles circulent en rue.....jugées sur leur tenue vestimentaire, jugées à l'école parce qu'elle mangeaient du porc dans leur sandwich. La mixité sociale et culturelle, j'y adhère, mais la situation devient vraiment lourde. Personnellement, Bruxelles devient une ville à fuir. Certainement pas la seule mais il devient insupportable de résider dans une cité où le respect mutuel a disparu.

  • Posté par collin liliane, dimanche 31 octobre 2021, 10:50

    La mixité culturelle est un mythe. C'est l'adhésion niaise de certains utopistes à ce mythe bien intentionné, mais faux qui nous a plongé dans une situation déjà difficile qui ne peut que s'aggraver. Toutes les sociétés multiculturelles ont toujours été, sont et seront toujours conflictuelles. Nous avons accepté la balkanisé la Belgique, nous connaîtrons le sort des Balkans.

  • Posté par Lison Jacques, samedi 30 octobre 2021, 20:06

    Et une population toujours et encore du même profil ... paix et amour !

  • Posté par Jean Luc, samedi 30 octobre 2021, 19:33

    Pas de commentaire raciste, s'il vous plaît : tout ça fait partie de l'enrichissement culturel de la Belgique par l'immigration.

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs