Accueil Culture Cinéma

Festival de Cannes: les excuses hasardeuses de Laurent Lafitte à Woody Allen

L’animateur de la soirée d’ouverture du festival a tenté, maladroitement, d’expliquer sa plaisanterie sur fond de scandale(s) sexuel(s).

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 3 min

La règle est pourtant connue : s’il est nécessaire d’expliquer une blague, c’est qu’elle n’était pas bonne. Laurent Lafitte, maître de cérémonie de la soirée d’ouverture du Festival de Cannes, auraît mieux fait de se remémorer cet adage.

Pour ceux qui ont manqué le premier épisode, l’acteur français avait créé un tollé en lançant à Woody Allen : «Ces dernières années, vous avez beaucoup tourné en Europe, alors que vous n'êtes même pas condamné pour viol aux Etats-Unis».

En fait de s’adresser au réalisateur newyorkais, il faisait une allusion à l’exil forcé de Roman Polanski. C’est Polanski que Lafitte (et le co-auteur de son discours, Vincent Dedienne) ciblait réellement.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs