Accueil Monde Union européenne

Ceta: vers des ratifications nationales

Dans certains pays, les opinions publiques sont très remontées contre les nouveaux accords de libre-échange.

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Chef du service Monde Temps de lecture: 2 min

L’accord général de commerce avec le Canada a été conclu il y a plus de deux ans, mais il a été légèrement renégocié récemment encore sur les litiges entre États et entreprises, un sujet devenu polémique dans la négociation en cours du TTIP, le projet d’accord similaire avec les États-Unis.

Le Ceta doit maintenant être formellement adopté par les 28. Reste à savoir comment, et la question est très sensible : devra-t-il être ratifié par chacun des 28, si l’on considère qu’il porte sur des compétences partagées entre l’UE et ses États membres ? Ou ne doit-il être adopté que par l’UE en tant que telle, c’est-à-dire par le Conseil (les gouvernements) et par le Parlement européen ? Alors que la Commission, qui dit réserver son jugement final pour le mois de juin, est favorable à ce que l’on considère cet accord comme étant de la seule compétence de l’UE, la ministre néerlandaise du Commerce Liliane Ploumen a déclaré au nom du Conseil qu’il s’agit d’un accord mixte.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs