Accueil Société

Annelies Verlinden: «La police ne contrôlera pas massivement le Covid Safe Ticket»

A la veille de l’entrée en vigueur du Covid Safe Ticket dans tout le pays, la ministre de l’Intérieur prévient que la police va contrôler l’usage du CST mais pas de manière massive.

Temps de lecture: 3 min

A la veille de l’entrée en vigueur du Covid Safe Ticket (CST) dans tout le pays, dans un entretien accordé à la Dernière Heure, la ministre de l’Intérieur, Annelies Verlinden (CD&V) prévient que la police va contrôler l’usage du pass sanitaire mais pas de manière massive.

« Il faut être réaliste. C’est une collaboration de beaucoup d’acteurs. Tout d’abord, nous comptons sur les exploitants de l’Horeca (restaurants, cafés) pour le contrôle. J’ai vu ces informations selon lesquelles tous ne le font pas. C’est important qu’ils le fassent. L’inspection économique va aussi effectuer des contrôles. Et puis la police. Mais, c’est vrai, elle doit déjà faire beaucoup de choses. À l’époque du couvre-feu, il n’y avait quasiment que cela. Aujourd’hui, il y a aussi d’autres événements, des matchs de foot, des concerts… C’est aux policiers et aux autorités locales de juger de l’opportunité des contrôles. Mais ils ne vont pas contrôler massivement l’usage du CST, ce serait irréaliste. »

Rappel

Pour rappel, ce pass sanitaire sera d’application dans les dancings et discothèques, dans les bars, cafés et restaurants, à l’intérieur des centres sportifs, dans les salles de fitness ainsi que lors des foires commerciales et congrès comptant plus de 50 personnes en intérieur (et plus de 200 en extérieur).

Il sera aussi requis dans les salles de fêtes et de spectacles, pour les visiteurs des hôpitaux et des maisons de repos, ainsi que tout événement de masse rassemblant plus de 50 personnes en intérieur (ou plus de 200 en extérieur).

Ce laissez-passer ne sera en revanche pas d’application dans les transports publics, dans les services publics, les écoles, les magasins et centres commerciaux, sur le lieu de travail ou lors de manifestations autorisées par les autorités locales.

Pour qui ?

Le CST atteste soit de la vaccination complète de son porteur, de la détention soit d’un test PCR négatif de moins de 48 heures soit d’un test antigénique négatif réalisé dans les 24 heures, ou d’un certificat de rétablissement du covid datant de 180 jours au maximum.

L’instrument s’appliquera à toutes les personnes âgées de 16 ans ou plus et dès 12 ans pour celles qui veulent rendre visite à des personnes hospitalisées, ou vivant dans des maisons de repos et des établissements de soins résidentiels pour personnes vulnérables.

Il sera également requis dès l’âge de 12 ans pour les personnes qui assistent à des événements de masse.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Lopes Helena, dimanche 31 octobre 2021, 15:29

    Le contrôle de l'application du covid safe ticket est un enjeu de santé publique, bien plus important que le contrôle des petites incivilités et autres délits mineurs. A Bruxelles dans l'Horeca en ce moment c'est du grand n'importe quoi. Sur six établissements visités, il n'y en avait que deux qui contrôlaient sérieusement. Les autres ne contrôlaient pas du tout ou faisaient semblant ("Vous avez le covid safe ticket? Oui? C'est bon..." - sans aucune vérification bien évidemment. L'amende ne fait peur à personne, surtout si on annonce déjà qu'il n'y en aura pas... Peut-être la perspective d'une fermeture pure et simple de l'établissement pendant une semaine, par exemple, serait-elle plus efficace? Ou le boycott des établissements qui ne contrôlent rien par leurs clients? Pour ma part je change bien vite d'établissement...

  • Posté par Stassart Guy, dimanche 31 octobre 2021, 12:59

    Avant que les policiers ne fassent les contrôles demandés par Mme la ministre, elle faudrait d'abord qu'elle écoute ses policiers. C'est pas en leur crachant à la figure qu'elle est encore crédible.

  • Posté par Restons Optimistes , dimanche 31 octobre 2021, 12:56

    Encore de quoi brimer les citoyens avec cette connerie.La police va s'amuser à faire de l'argent facilement et mécontenter tout le monde.

  • Posté par Chalet Alain, dimanche 31 octobre 2021, 11:57

    Cette déclaration de la police ne sert à rien, sauf à faire semblant de vouloir contenter tout le monde.

Sur le même sujet

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko