Accueil Planète Climat

Le G20 s’accorde sur un objectif de réchauffement à 1,5°C

Le G20 s’est entendu dimanche sur un objectif de limitation du réchauffement climatique à 1,5 degré au-dessus des niveaux pré-industriels.

Temps de lecture: 2 min

Les dirigeants du G20 se sont entendus dimanche sur un objectif de limitation du réchauffement climatique à 1,5 degré au-dessus des niveaux pré-industriels, selon le projet de communiqué final, consulté par l’AFP.

Le G20 réaffirme l’objectif de l’accord de Paris, à savoir «maintenir l’augmentation moyenne des températures bien en-dessous de 2 degrés et poursuivre les efforts pour la limiter à 1,5 degré au-dessus des niveaux pré-industriels». Mais il va un peu plus loin en ajoutant: «Conserver (l’objectif de) 1,5 degré à portée nécessitera des actions et des engagements significatifs et efficaces de tous les pays».

L’accord trouvé porte sur un «langage plus fort» que celui de l’accord de Paris de 2015, ont indiqué à l’AFP deux sources participant aux négociations.

L’objectif de l’Accord de Paris est de maintenir le réchauffement «bien en-deçà» de +2°C, si possible à +1,5°C, par rapport à l’ère pré-industrielle, un plafond qui est de facto devenu l’objectif prioritaire depuis.

L’enjeu principal est de savoir quels moyens concrets les pays engagent pour respecter cet objectif, ce qu’ils sont souvent réticents à indiquer, déplorent les ONG.

Un réchauffement «catastrophique» de +2,7°C

Car selon la dernière évaluation de l’ONU qui prend en compte les nouveaux engagements d’une majorité des pays signataires, le monde se dirige toujours vers un réchauffement «catastrophique» de +2,7°C. Ou au mieux +2,2°C si on prend en compte les promesses souvent «vagues» de neutralité carbone pour le milieu du siècle.

«Le milieu du siècle» est précisément la formulation retenue par le G20 dans le document final. Un horizon moins précis que la date de 2050 voulue notamment par la présidence italienne du G20, «mais tout à fait significatif, considérant la diversité des pays qui participent au G20», selon la présidence française.

L’Accord de Paris évoque l’objectif d’«équilibre» entre émissions et absorption des gaz à effet de serre «au cours de la deuxième moitié du siècle».

Sous la pression de l’ONU, de plus en plus de pays s’engagent pour cette neutralité carbone, la plupart pour 2050, quelques-uns pour 2060 ou 2045: La Chine et la Russie, par exemple, se sont fixé 2060, l’Australie et la France 2050.

En excluant les simples promesses, 49 pays représentant 57% des émissions mondiales, dont l’ensemble des membres de l’UE et les Etats-Unis, ont pris cet engagement de façon formelle, selon le dernier rapport du Programme des Nations unies pour l’environnement.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par Fontesse Philippe, dimanche 31 octobre 2021, 20:29

    Si c'est comme d'habitude, plus de taxes mais aucune solution réelle ne sera mis en œuvre, au contraire quand on voit le tourisme créé avec les fusées. Beaucoup parlent des véhicules électriques mais la production, les batteries qui n'ont pas une grande durabilité, le recyclage mais aussi la production de cette électricité qui pollue aussi.

  • Posté par Propronet Juste, dimanche 31 octobre 2021, 14:44

    Limiter comment ?? Facile de fixer des limites, beaucoup plus difficile de trouver des solutions raisonnables.

  • Posté par Restons Optimistes , dimanche 31 octobre 2021, 14:24

    On peut s'attendre à d'autres élucubrations de ces escrolos(écolos) bobos qui croient pouvoir freiner le changement climatique à court terme. Des rêveurs dignes de membres de sectes ou de croyants béats devant une croix dans une église!!!Des nuls!!!

  • Posté par Smyers Jean-pierre, dimanche 31 octobre 2021, 15:30

    Écolos? Boris Johnson, l'Afrique du Sud, Jaïr Bolsonaro, Angela Merkel, l'Arabie Saoudite, Justin Trudeau, l'Argentine, l'Australie, Xi Jinping, la Corée du Sud, Joe Biden, Emmanuel Macron, l'Inde, l'Indonésie, Mario Draghi, le Japon, le Mexique, Wladimir Poutine, Recep Erdogan, Ursula von der Leyen? Devenus écolos? Mais il y a eu des changements fulgurants, et on ne m'a rien dit.

Sur le même sujet

Aussi en Climat

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une