Accueil Monde France

France: un automobiliste grièvement blessé par balle, un chasseur en garde à vue

Un chasseur, placé en garde à vue quelques heures après l’accident, devrait être présenté à un juge d’instruction lundi matin sauf rebondissement de dernière minute dans l’enquête.

Temps de lecture: 2 min

Un automobiliste se trouvait entre la vie et la mort dimanche après avoir été touché par une balle alors qu’il circulait entre Rennes et Nantes samedi, a indiqué le parquet qui privilégie la thèse d’un accident de chasse.

Un chasseur, placé en garde à vue quelques heures après l’accident, devrait être présenté à un juge d’instruction lundi matin sauf rebondissement de dernière minute dans l’enquête, a indiqué le procureur adjoint Matthieu Thomas dans un communiqué dimanche en fin de journée.

Le parquet entend saisir ce juge «d’un réquisitoire introductif (...) du chef de blessures involontaires lors d’une action de chasse par violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité ou de prudence», précise le procureur adjoint.

Les enquêteurs de la brigade de recherches de Redon ont procédé dimanche à une reconstitution des faits qui a renforcé l’hypothèse d’un accident de chasse, selon cette source. Une enquête pour blessures involontaires a été ouverte.

L’accident s’est produit samedi entre Laillé et Orgères (Ille-et-Vilaine) alors que le conducteur et un passager circulaient sur la quatre-voies entre Rennes et Nantes. Une balle de calibre 9,3 mm a atteint le véhicule, blessant grièvement au cou le conducteur.

Cet homme de 67 ans a été transporté d’urgence au CHU de Rennes dans un état critique. Son état de santé «inspire toujours les plus vives inquiétudes, le pronostic vital restant sérieusement engagé», souligne dimanche soir le magistrat.

Le passager du véhicule souffre pour sa part de conséquences physiques limitées, selon cette source.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Restons Optimistes , lundi 1 novembre 2021, 14:27

    On devrait les tuer eux ça oui!Pas une grande perte pour la nature!

  • Posté par Restons Optimistes , lundi 1 novembre 2021, 14:26

    Foutus chasseurs qui jouent du fusil les dimanches.Certains citoyens se rendent au café,d'autres se promènent ici on prend un fusil ,on boit jusqu'à l'ivresse et en avant marche.Tir de balles..Non non pas de notre faute.on a un permis....pffff!!

  • Posté par Delpierre Bernard, lundi 1 novembre 2021, 9:50

    Et en plus , ils se disent "gestionnaires "de la nature alors que en plus des remises massives de gibiers d'élevage qu'il faut pousser au derrière pour qu'ils sortent de leur torpeur et s'envolent , ils empoisonnent les rapaces et les autres prédateurs car les tirer au fusil est plus dangereux en cas de contrôle...même s'ils tentent de brouiller la suite en invitant un magistrat à l'une ou l'autre battue

  • Posté par Fontesse Philippe, lundi 1 novembre 2021, 7:37

    Quand va t'on arrêter ces massacres, combien de soi-disant accident faudra t'il ? Où nous habitions avant les chasseurs venaient jusqu'à la limite de notre terrain et lorsque vous leurs en faisiiez la remarque, ils vous menaçaient avec leurs armes sans compter leurs haleines alcoolisées. Pour la police, ils avaient la permission point final et pour la commune, c'étaient pas un problème. On sait que ces gens là sont intouchables car des nantis et avec le bras long. Donc nos enfants, notre chien et nous mêmes adultes devaient rester enfermér pendant ce temps-là en espérant n'avoir pas un tir à travers les fenêtres ou portes.

  • Posté par Van Ryn Charles-axel , lundi 1 novembre 2021, 8:36

    Comprenez bien cher monsieur que les citoyens non chasseurs que nous sommes ignorent les vertus admirables de cette passion sanguine: la "gestion cynégétique durable" (!!!) à laquelle ils prétendent se livrer. Ils ne tirent affirment ils qu'un nombre limité d'animaux... C'est évidemment archifaux, l'objectif unique la plupart du temps étant un tableau de chasse maximum et les trophées qui l'accompagnent, pour satisfaire au delà du possible leurs invités "de marque ". Résultat : on tire absolument sur tout ce qui bouge, renards compris. Et parfois même un cueilleur de champignons confondu avec un gibier... La meilleure preuve que cette prétendue "gestion " n'est qu'un leurre grossier réside dans le fait que pour les "grandes chasses" on n'hésite pas à faire venir des pays de l'Est des quantités de sangliers D'ÉLEVAGE, qu'on libère sur le site quelques heures avant le début du carnage...( source évidente à l'origine de la peste porcine ). Alors messieurs les passionnés de cette pratique d'un autre âge que constitue la chasse en battues, nous ne sommes pas dupes. Vous aimez tuer, tout simplement.

Plus de commentaires

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une