Accueil Société

La Belgique sur la «bonne trajectoire» pour sortir complètement du nucléaire

Les résultats de la première enchère du mécanisme de rémunération de capacité sont conformes aux attentes d’Elia. Deux nouvelles centrales au gaz devront être construites. Ce sont les projets d’Engie à Vilvorde et aux Awirs qui ont été retenus.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 7 min

C’est peu dire que les résultats du premier tour d’enchères du mécanisme de rémunération de capacité (CRM) étaient attendus. Pour rappel, ce dispositif de subsides a été mis en place pour pallier l’extinction progressive des sept réacteurs nucléaires belges d’ici fin 2025. Les producteurs d’électricité disposant de capacités existantes ou futures étaient admis à soumettre leurs projets auprès d’Elia, le gestionnaire du réseau de transport haute tension (GRT) de notre pays. En substance, ils devaient faire une offre de la quantité de courant qu’ils s’engagent à fournir à partir de novembre 2025 et du montant du subside qu’ils revendiquent pour offrir cette garantie de fourniture.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

34 Commentaires

  • Posté par Baeyens Remi, lundi 1 novembre 2021, 16:21

    Comme explqué au début de l'article, nous passerons aux soins palliatifs.

  • Posté par Weissenberg André, lundi 1 novembre 2021, 14:46

    Allons-y gaiement! Dans le mur en chantant! Lorsqu'on se réveillera, on en reviendra quand même au nucléaire. Après tout, ce n'est qu'un simple gaspillage de temps et d'argent. La véritable imposture qu'est la soi-disante "urgence climatique" étant occupée à se dégonfler comme une baudruche, au fur et à mesure que sont infirmées les prévisions alarmistes (grand bonjour aux ours polaires!) générées par les modèles mathématiques et que s'écroulent les dogmes (anthropisme), on commence à s'apercevoir que c'est l'espèce humaine qui est en danger, pas la planète! Il n'est pas trop tard pour freiner l'attelage des quatre fers et jeter par-dessus bord tout le fatras idéologique climatiste. Il faut se concentrer et prendre rapidement les bonnes orientations: prolonger le nucléaire, rehausser les digues, freiner l'artificialisation des sols, etc. Sinon, comme lors des inondations de juillet, la nature se rappellera au bon souvenir de tous en montrant, p.ex. où (et comment) on peut construire sans crainte. "Sortir du nucléaire" est un de ces dogmes dont il faut à tout prix se débarrasser. C'est le moment, c'est l'instant!

  • Posté par Bodart Anne, mercredi 10 novembre 2021, 10:05

    j'approuve à 110 % vos propos..enfin des gens qui osent se dresser contre la plus grande imposture scientifique de tout les temps

  • Posté par Stoob Spyridon, lundi 1 novembre 2021, 19:53

    Bien dit !!!!

  • Posté par Naeije Robert, lundi 1 novembre 2021, 16:16

    + 1

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs