Accueil

Symbiose industrielle

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

L’écologie industrielle et territoriale s’inspire des écosystèmes naturels pour tendre vers une gestion optimale des matières et de l’énergie. « Des pays comme la Suède et la Norvège sont au top sur le sujet », explique Marylis Tran The Tri. « On y parle même de symbiose industrielle : partir du principe qu’il n’y a aucun déchet, mais que des ressources. Soit que tout rejet industriel est potentiellement réexploitable par d’autres industries. On est là-bas au point de penser les constructions en amont, pour concentrer les industries localement et faciliter cette complémentarité. Chez nous, encore bien trop de ressources demeurent considérées comme des déchets… »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs