Accueil Culture Scènes

Le socio-culturel à l’épreuve du pass sanitaire

Le pass sanitaire est-il compatible avec la culture pour tous ? Les centres culturels se plient à la loi, mais certains explorent les alternatives légales.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

Précédée par les exemples français et bruxellois, l’imposition d’un pass sanitaire ce 1er novembre dans les centres culturels de Wallonie n’a guère suscité de nouveau débat : « Pour une grande majorité d’entre nous, on applique le CST la mort dans l’âme », note la directrice de l’Association des centres culturels (ACC) Patricia Santoro, « et on espère que ce soit pour une période la plus courte possible. » L’essentiel du débat – et de la résistance au CST – s’est déroulé lors de l’adoption du pass à Bruxelles. C’est là aussi qu’ont été expérimentées les rares alternatives légales : soit organiser des représentations de moins de cinquante personnes, soit proposer aux personnes non vaccinées un test gratuit (ou à bas prix) avant d’entrer en salle.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Le Festival de Liège de retour en février 2022

Le festival n’avait pas pu se tenir en raison de la pandémie de covid. Une quinzaine de spectacles sont à l’affiche de cette édition 2022 qui se déroulera au Manège Fonck à Liège, du 5 au 26 février.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs