Accueil Le direct Le direct économie

Les dossiers de la Boucle du Hainaut et de Ventilus sont "un sujet fédéral" (Revolht)

L'ASBL citoyenne Revolht a présenté vendredi à la société Elia son alternative "point à point" au projet de la Boucle du Hainaut. Pour l'ASBL, le dossier, conjugué avec le projet similaire "Ventilus" en Flandre, est aujourd'hui du ressort du fédéral.
Temps de lecture: 2 min

Ventilus est un projet d'Elia de ligne à haute tension en Flandre occidentale. La Boucle du Hainaut, autre projet d'Elia, devrait être le "chaînon manquant" dans le transport l'électricité à travers la province sur un "corridor" de 84,8 kilomètres. Selon Revolht, les projets de la Boucle du Hainaut et Ventilus, que l'ASBL intègre dans sa réflexion, seraient évalués à deux fois 500 millions d'euros pour un montant de deux milliards d'euros en ce qui concerne l'alternative proposée par Revolht qui, selon l'association, serait étalée dans le temps et respectueuse de l'environnement et de la santé.

"Elia a bien accueilli notre message et a reconnu que notre approche alternative a du sens et qu'elle mérite d'être étudiée", explique Revolht, lundi, dans un communiqué, ajoutant qu'"Elia confirme avoir déjà envisagé une telle architecture dans le passé mais s'est engagée à ré-étudier la chose à la lumière des éléments de vendredi".

Pour Revolht, les dossiers de la Boucle du Hainaut, en Wallonie, et de Ventilus, en Flandre, deviennent "un sujet fédéral". Selon les responsables de l'ASBL citoyenne, "ce fut d'ailleurs la conclusion de notre réunion avec Elia". L'alternative de Revolht à la Boucle du Hainaut, basée sur trois ou quatre liaisons point à point en HVDC enfouies, "est en fait le précurseur de ce que l'on appelle un réseau maillé HVDC, qui deviendra la norme en Europe à l'horizon 2040. Elia en est conscient".

Pour Revolht, "contrairement à une production très centralisée comme avec le nucléaire, le renouvelable va générer une multiplication de sources de productions électriques qui vont à leur tour demander une multiplication des interconnexions. Ces dernières ne pourront, par définition, pas se faire en aérien et nécessiteront un maillage du réseau électrique en courant continu".

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Direct économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs