Accueil Culture Cinéma

Cannes perturbé: «C’est le festival de l’intermittence de l’emploi»

Des artistes et techniciens du spectacle ont déployé vendredi soir une banderole au festival de Cannes pendant la montée des marches pour le film de Ken Loach qui dénonce justement la casse du système social.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Des artistes et techniciens du spectacle militant pour la défense de leur régime d’assurance chômage ont brièvement déployé vendredi soir une banderole au festival de Cannes pendant la montée des marches pour le film de Ken Loach qui dénonce justement la casse du système social.

« Démocratie ? Mon cul ! bloquons l’économie ! », indiquait la banderole de la Coordination des intermittents et précaires (CIP) déroulée depuis un immeuble se trouvant juste en face du Palais des Festivals. La banderole a été retirée rapidement, au bout de quelques minutes, après intervention de la police.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs