Accueil Monde Asie-Pacifique

Japon: malgré sa victoire électorale, le Premier ministre marche sur des œufs

Fumio Kishida a échappé au pire. Mais le nouveau Premier ministre japonais a remporté les élections de toute justesse. Il continuera à raser les murs jusqu’au prochain scrutin.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Moins d’un mois après son entrée en fonction, début octobre, le Premier ministre japonais, Fumio Kishida, respire : il a échappé au pire. Dimanche, le Parti libéral démocrate (PLD, droite nationaliste) qu’il préside a remporté l’élection législative anticipée consécutive à la dissolution de la chambre basse du Parlement. Mais il a perdu une vingtaine de sièges et plusieurs de ses ténors ont mordu la poussière. Le PLD n’avait pas connu une victoire électorale aussi étriquée depuis plus de dix ans.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Asie-Pacifique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs