Accueil Sports Football Ligue des Champions

Robert Lewandowski, un centenaire fringant

Plus le temps passe, plus l’attaquant du Bayern Munich se bonifie. À 33 ans, et pour la 3e année solaire consécutive, il va être couronné meilleur buteur de la planète, malgré les extraterrestres Messi et Ronaldo, malgré leurs héritiers présumés Haaland et Mbappé.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Arrivé relativement tard sur la scène principale en considérant le talent qu’il a exprimé, Robert Lewandowski n’a pas de temps à perdre. Quand il est passé professionnel, à 20 ans, en rejoignant le Lech Poznan, son camarade de promotion, Karim Benzema remportait déjà le titre de meilleur buteur de L1 avec l’OL ; Agüero et Higuaín avaient déjà une année derrière eux sur les deux rives de Madrid et l’Ajax cassait sa tirelire pour un certain Luis Suárez.

« Les matchs s’enchaînent à une telle vitesse », explique le joueur polonais, « qu’il faut déjà commencer à jouer la rencontre suivante avant qu’elle ne débute vraiment, en prenant du repos pour conserver toute sa fraîcheur physique et mentale. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Ligue des Champions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs