Accueil Culture Musiques

Ébène: un fascinant voyage dans les méandres de la nuit, de l’âme, des sonorités

‘Round Midnight

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 1 min

Après un remarquable voyage dans l’univers de Beethoven l’an dernier, changement de style et d’époque pour le Quatuor Ébène, rejoint par Antoine Tamestit à l’alto et Nicolas Altstaedt au violoncelle. ‘Round Midnight est un fascinant voyage dans les méandres de la nuit, de l’âme, des sonorités, arborant les univers d’Henri Dutilleux avec Ainsi la Nuit et d’Arnold Schönberg avec Verklärte Nacht entre lesquels Raphaël Merlin, violoncelliste d’Ébène, construit un pont avec une composition originale : Night Bridge. Une fresque teintée d’influences jazz notamment, où résonne notamment Moon River. Et une proposition aussi cohérente que captivante.

Erato

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs