Accueil Culture Musiques

Sylvie Kreusch: bons baisers de Montbray

La chanteuse anversoise aperçue dans Warhaus publie son premier album. Rencontre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Sylvie Kreusch publie son premier album à l’âge de 30 ans, quatorze ans après ses débuts, à son école d’Anvers au sein du groupe Fell Floor Fiction dont deux membres se retrouveront avec elle dans Soldier’s Heart qu’elle forme à 23 ans. Autant dire que la chanteuse rousse a déjà un long parcours derrière elle : «  Déjà toute petite, je savais que je voulais être sur scène  », nous a-t-elle avoué. «  Sans savoir si ce serait pour du théâtre, de la danse ou de la musique. Personne n’est dans le milieu des arts dans ma famille, à part peut-être mon grand-père qui jouait du piano et de la guitare en plus de peindre et de dessiner des bijoux. Il était wallon et parlait français avec mon père qui du coup a toujours eu beaucoup de disques de chanteurs français. Peut-être qu’un jour je chanterai en français, j’aimerais bien mais j’ai besoin de quelqu’un pour m’aider.  »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs