Accueil Sports Football Football belge Charleroi

Ali Gholizadeh prolonge son plaisir avec le Sporting de Charleroi

Après Morioka, et avant sans doute d’autres cadres, l’artiste iranien, arrivé en juillet 2018 à Charleroi, a prolongé son contrat jusqu’en juin 2025. Une bonne nouvelle pour le Sporting dont il est devenu, à 25 ans, une valeur sûre.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Forcément, vu les stats de ces dernières semaines, c’était devenu un dossier prioritaire sur le bureau de Mehdi Bayat. Depuis un gros mois, Ali Gholizadeh crève l’écran, tant avec le Sporting qu’avec son équipe nationale. Avec désormais cinq buts et deux assists, il a pris, avec Shamar Nicholson, une part prépondérante dans le retour des Zèbres vers le haut du classement. Ce mardi, l’Iranien s’en est donc trouvé récompensé par un nouveau bail qui le lie au Sporting pour une saison supplémentaire, soit désormais jusqu’en juin 2025, évidemment revalorisé à l’aune de l’intérêt grandissant qu’il suscite.

Cette prolongation, qui survient quelques semaines après celle de Ryota Morioka, souligne la volonté de Mehdi Bayat de bâtir autour de ses cadres, quand bien même on connaît aussi la relativité d’un tel papier dans le football moderne. Des éléments comme Shamar Nicholson et Marco Ilaimaharitra devraient sans doute bientôt être invités à imiter l’Iranien.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Charleroi

Entretien Steeven Willems: «J’ai parfois le sentiment que je ne mérite pas mon salaire»

Sur la touche depuis bientôt un an suite à une blessure au tendon d’Achille qui s’est définitivement réveillée lors du premier match de 2021 à Ostende, Steeven Willems se confie pour la première fois sur ses longs mois de calvaire, faits de quelques pas en avant, mais d’au moins autant de pas en arrière. Alors qu’il était prévu qu’il soit de retour à la reprise des entraînements en juin dernier, il n’a toujours pas pu refouler le gazon de Marcinelle.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs