Accueil Société Régions Bruxelles

Bruxelles: en 15 ans, au moins 762 personnes sont mortes dans les rues (infographie)

Un collectif veille à organiser des funérailles aux sans-abri. Créé en 2005, il constate que vivre dehors est encore plus difficile lorsque l’on est étranger que si l’on est Belge.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

L’hiver arrive à grands pas et avec lui les périodes de grand froid. Comme chaque année, des plans vont être mis en place pour tenter de venir en aide aux plus démunis, à ceux qui vivent dans la rue. Ces aides ne suffiront pas et, comme chaque année, des gens perdront la vie. Depuis 2005, en Région bruxelloise, le collectif les Morts de la rue s’est donné pour mission « d’agir pour un adieu digne pour les habitants de la rue ». Après 15 ans d’activité, il tire un premier bilan. L’un de ses premiers constats est justement que « les décès des (ex-)habitants de la rue surviennent toute l’année. Il n’y en a pas plus en hiver qu’en été. Dès lors, il faut s’écarter d’une politique du thermomètre et proposer de réelles solutions structurelles, amenant un changement profond et durable pour les personnes sans-abri et leurs conditions de vie. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs