Accueil Monde Europe

La Russie fait course en tête pour les petits réacteurs modulaires

Les SMR (small modular reactors) sont présentés comme l’avenir du nucléaire, en pleine relance mondiale de l’énergie atomique. Rosatom travaille depuis longtemps sur de nouveaux formats pour ce marché.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Dans la course entre géants mondiaux du nucléaire, Rosatom a une longueur d’avance sur ce prometteur marché : les SMR, petits réacteurs modulaires de 30 à 350 mégawatts. L’«  Akademik Lomonosov », avec ses 70 mégawatts conçus pour des villes de 100.000 habitants ou des zones industrielles, ouvre de nouvelles voies. « Pour apporter de l’énergie et donc du développement économique dans les endroits les plus isolés », confiait dès 2018 au Soir Vitalï Troutnev, directeur de la filiale en charge des modules flottants du géant russe de l’atome.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs