Accueil Culture

Nabou, «You know»

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 1 min

D’abord il y a le son, aérien et énergique, né de la juxtaposition du trombone de Nabou Claerhout et de la guitare de Roeland Celis. Ensuite il y a l’assise de la contrebasse de Trui Amerlinck et de la batterie de Mathias Vercammen, au rythme efficace, groovy et souvent lyrique. Enfin il y a les compositions de Nabou, à la fois évidentes et sophistiquées, parfois surprenantes. Cet album va devenir un jalon, un repère, une référence pour les groupes menés par un trombone, comme le furent ceux de Kid Ory, Jack Teagarden, J. J. Johnson, Slide Hampton ou Phil Abraham.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs