Accueil Culture Scènes

« Hier est un autre jour »: un jour sans fin

Cette pièce est au théâtre ce que «  Groundhog day » est au cinéma. Remplacez Bill Murrray par Daniel Hanssens et Pierre Pigeolet et vous obtenez une comédie sportive. A Bruxelles, Rochefort, Huy.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Comme il est bon de découvrir un vaudeville qui sort enfin des marivaudages habituels ! Certes, les rôles féminins de Hier est un autre jour restent convenus mais la trame ose une incursion dans le registre fantastique qui rend cette comédie de Sylvain Meyniac et Jean-François Cros aussi originale que rythmiquement impeccable.

Pivot de cette infernale horlogerie, Daniel Hanssens incarne Pierre, avocat psychorigide et bourré de tocs. Non seulement son application de la loi ne souffre aucune fantaisie mais son quotidien est lui aussi cadenassé par d’immuables rituels. Chaque chose a sa place sur son bureau et gare à celui qui déplace ne serait-ce qu’un crayon de sa réserve. C’est dire si ce maniaque compulsif va souffrir quand un importun va faire tourner sa journée en boucle – et en bourrique – mettant en péril l’important procès qu’il s’apprête à conclure.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

«Venise sous la neige», un dîner de cons au carré

La pièce de Gilles Dyrek a beau promettre « Venise sous la neige », c’est plutôt Bruxelles sous une poudreuse de rires qui vous attend à Uccle. Idéal pour les fêtes, le spectacle est pourtant loin d’être à la fête suite au dernier Codeco et des mesures qui noient un peu plus le producteur Daniel Hanssens.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs