Accueil La Une Monde

Pevek, son hiver, ses plages, sa vodka… ses rires d’enfants

Les habitants de la ville la plus au nord de Russie se disent heureux d’y vivre. Les conditions, climatiques surtout, sont pourtant inhospitalières. Avec pour principal ennemi de l’homme : le vent.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Les enfants de Pevek disent ne pas avoir peur du froid. Habitués à déambuler emmitouflés le long des trottoirs surélevés au-dessus de la glace par moins 40°C pendant les mois d’hiver, enfermés à l’école sans possibilité de s’aérer le midi dans la cour de récréation, ils se plaignent surtout du vent. Il peut souffler jusqu’à 60 mètres par seconde. Contrairement au reste de la Russie, les écoles ne ferment jamais, quelle que soit la température. Mais lorsque le vent dépasse les 30 mètres par seconde, les enfants ne doivent pas sortir de chez eux.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Le meurtre d’un livreur noir enflamme Memphis

Le pire était à craindre, vendredi soir, à Memphis, dans l’attente d’une vidéo montrant l’agression sauvage de Tyre Nichols par 5 policiers. Noirs, eux aussi. Trois ans après l’affaire George Floyd et les manifestations Black Lives Matter, la réforme de la police reste au point mort outre-Atlantique.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs