Accueil Monde Europe

Voyage à bord de la première centrale nucléaire flottante au monde

Pevek, l’austère cité minière soviétique, revit depuis que Rosatom, le géant russe de l’atome, y a amarré le plus innovant de ses petits réacteurs modulaires. Un moteur pour le développement de l’Arctique orchestré à 5.500 kilomètres de Moscou par le Kremlin.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Au milieu de la toundra enneigée et glaciale, c’est un surprenant mais révélateur signe du réchauffement. A la dernière rentrée scolaire, l’école de Pevek a dû ouvrir de nouvelles classes. « Plus d’enfants, plus de vie… Notre ville renaît ! », s’enthousiasme Oksana Petrova, directrice de la maternelle de cette cité polaire du bout du monde. A plus de 5.500 kilomètres de Moscou, nichée sur la côte arctique de la Tchoukotka, la ville la plus au nord de l’Extrême-Orient russe connaît un renouveau grâce au réchauffement climatique.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Lambert Guy, vendredi 5 novembre 2021, 11:03

    Super Pevek revit et non seulement les Russes mais le monde vit avec un nouvelle épée de Damoclès au-dessus de la tête. Mais tout va bien madame la marquise: les "experts" et tous ceux qui gagnent de l'argent sur le projet nous l'assurent: "tout est sous garantie", "rien ne peut arriver", "les normes de sécurité sont doublées", "depuis 1 an et demi, il n'y a pas eu d'accident",... Dormons tranquilles.

  • Posté par Desmet Marc, jeudi 4 novembre 2021, 12:35

    Quelle stupidité aveugle, rien ne peut résister à la nature qui se déchaine... Sauf que dans le cas du nucléaire la pollution est pour 1000 ans!

  • Posté par Patrick Yamedjeu, mardi 2 novembre 2021, 20:01

    Et en Belgique, on abandonne le nucléaire pour des raisons idéologiques. On perdra même l’expertise qu’on avait fini par acquérir

  • Posté par STORDIAU Pierre, dimanche 7 novembre 2021, 18:25

    +1

  • Posté par Baeyens Remi, mardi 2 novembre 2021, 18:54

    La Russie exporte son gaz et développe le nucléaire pour eux. Double bénéfice.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs