Accueil Monde Europe

COP26: Greta Thunberg chante un refrain piquant à Glasgow (vidéo)

Greta Thunberg a fait entendre sa voix en ce début de COP26. La Suédoise de 18 ans a été aperçue à Glasgow en compagnie d’une trentaine de militants, chantant un refrain peu habituel.

Temps de lecture: 1 min

Greta Thunberg est en colère contre les dirigeants mondiaux. Elle s’est retrouvée à Glasgow en ce début de COP26 avec une trentaine de manifestants. Elle a chanté « Vous pouvez vous mettre votre crise climatique dans le c** », en chœur avec les autres militants.

Greta Thunber a d’ailleurs déclaré, en parallèle de cette COP26 : « Assez de bla bla, assez d’exploitation des gens et de la nature ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Fontesse Philippe, mercredi 3 novembre 2021, 8:10

    Elle ferait bien de se cacher car son bateau pour aller en Amérique a pollué pour le construire et ce sera de même pour recycler les composants après. Comment voyage t'elle ? En train, l'électricité est produite comment ? Comment communiqué t'elle ? Ordinateur, Smartphone ? C'est aussi polluant si elle regarde bien.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mercredi 3 novembre 2021, 8:19

    De toute façon, elle ne "regarde" rien. Ce n'est qu'une "innocente" marionnette dont ceux qui tirent les ficelles (parents et <entourage> de ces derniers) se remplissent "Cop"ieusement (c'est le cas de le dire) les poches depuis des années...

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mercredi 3 novembre 2021, 7:12

    Si cette "brave" gamine pouvait se recycler définitivement dans la chansonnette ("Martine chez les ours blancs" pour débuter)... Et ses parents et tous les autres manipulateurs patentés de son entourage retourner dans leurs (très confortables) pénates par la même occasion, ça nous ferait un peu d'oxygène (O2) en plus à défaut de moins de dioxyde de carbone (CO2).

  • Posté par Rabozee Michel, mardi 2 novembre 2021, 19:08

    Désolé, mais je ne suis pas sûr qu'avoir ce genre de langage, de comportement va vraiment avoir un impact positif et que les dirigeants continuent d'aimer longtemps se faire insulter de la sorte. On dirait vraiment une gamine de 12 ans qui pique sa crise, ça dessert sa cause. Si elle se mettait à étudier des solutions pratiques, ça aiderait sans doute aussi (là, pour l'instant, elle fait autant de blah blah blah que ce qu'elle décrie, sans proposer quelque chose; c'est facile de tout le temps dire aux autres de chercher des solutions, sans le faire soi-même).

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mercredi 3 novembre 2021, 20:16

    ou aux ras des pâquerettes, au choix.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs