Accueil Monde France

Affaire des sondages: Sarkozy mutique à la barre

L’ancien président ne sera resté que moins d’une heure au tribunal… pour pas grand-chose puisque, sur le fond, il n’aura rien révélé

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

L’apparition aura été de courte durée. Attendu ce mardi pour témoigner au procès de ses anciens proches dans l’affaire des sondages de l’Elysée, Nicolas Sarkozy ne sera resté que moins d’une heure au tribunal… pour pas grand-chose puisque, sur le fond, l’ancien président n’aura rien révélé. Après une déclaration liminaire d’une dizaine de minutes dans laquelle il qualifie sa demande de comparution d’anticonstitutionnelle et de disproportionnée, Nicolas Sarkozy aura gardé le silence à chaque question posée par le juge ou les parties civiles.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Naeije Robert, mardi 2 novembre 2021, 23:58

    Les juges devraient pourtant le savoir: "nemo tenetur se ispum accusare"

  • Posté par Mauer Marc, mardi 2 novembre 2021, 19:58

    Bientôt il faudra faire signer un formulaire : Fellation (x) ; Position du missionnaire (x) ; et autres ; veuillez dater et signer dans le cadre ci dessous !

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs