Accueil

Contrer le syndrome du manque de nature

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Les acteurs de l’éducation à l’environnement sont unanimes pour constater que l’enfant passe de moins en moins de temps dehors, que ce soit dans le cadre scolaire ou dans le cadre familial. Les psychologues et thérapeutes de l’enfance parlent de plus en plus du « syndrome de manque de nature ». « Il y a urgence à (re)connaître la nature comme terrain d’apprentissage et de découverte de soi-même, des autres et du monde », estiment les responsables de la Leçon verte. « Chaque personne, dans ses gestes quotidiens, doit prendre conscience de sa responsabilité en tant qu’acteur privilégié. Pour vivre cette philosophie, nous nous sommes fixé des objectifs : développer la connaissance de la nature auprès des enfants, favoriser le respect et la protection de la nature, de l’environnement et de l’Homme, agir en fonction du développement durable et améliorer l’interaction entre l’Homme et la nature. Pour réaliser ces différents objectifs, nous employons des moyens didactiques et ludiques destinés aux enfants de 5 à 12 ans. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs