Accueil Belgique

Le monde part à la chasse au méthane

Plus d’une centaine de pays, parmi lesquels la Belgique, se sont engagés à réduire les émissions de méthane. Relativement facile du côté de l’énergie. Plus délicat pour l’agriculture, puisqu’il faut reparler de la consommation de viande.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

C’est, dit la présidence de la Commission, « une des mesures les plus efficaces pour lutter contre le réchauffement climatique ». Selon les calculs, le méthane (CH4) est responsable de plus de la moitié du réchauffement constaté depuis la révolution industrielle. Les concentrations de ce gaz à effet de serre de courte durée de vie mais 80 % plus puissant que le CO2

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

  • Posté par Legarou Marcel, jeudi 11 novembre 2021, 9:38

    Le stade suivant étant bien entendu le véganisme, sponsorisé par l'industrie des ogm et des fertilisants / pesticides de synthèse.

  • Posté par Mordant Bruno, mercredi 3 novembre 2021, 20:36

    Je me trompe peut-être mais il me semble que l'alimentation des bovins y est pour beaucoup dans les émissions de méthane. Si on en revenait a une alimentation naturelle pure pâturage au lieu de donner du soja, .... aux vaches, ça irait peut-être mieux. A verifier

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mercredi 3 novembre 2021, 22:49

    Autre possibilité écologiquement intéressante : le dressage des vaches à brouter au champ, puis à venir ruminer à l'abri dans des zones de "récupération/aspiration/filtration" du méthane produit, puis à se rendre dans une autre zone de "réception/transfert" de leurs urines et déjections. Enfin retour à l'étape initiale du broutage en pâture, et ainsi de suite. Dresseur de bovins : un métier d'avenir !

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mercredi 3 novembre 2021, 22:34

    Solution "écologico-technologico-verte" : des drones (c'est <tendance>) renifleurs, mais solaires (avec batteries Li-Ion longue durée bien sûr), effectuant la chasse aux/capture des molécules de méthane émises, et délivrant la "récolte journalière" à des micros centrales gaz transformant ce produit néfaste en électricité et en CO2. On cherche des partenaires sérieux, volontaires pour les futures enchères au <mécanisme de rémunération de capacités> associé...

  • Posté par Fonder Daniel, mercredi 3 novembre 2021, 21:49

    Dans les pâturages, comment capturer le méthane ….

Plus de commentaires

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs