Accueil La Une Monde

La tempête diplomatique s’apaise dans le dossier des Mistral

Paris et Moscou ont conclu leur bras de fer sur un compromis. Décryptage.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

À Moscou comme à Paris, on fait tout pour ne pas faire du Mistral un scandale… ». Ce diplomate français en Russie avait, dès le début de l’été, prévenu que l’Elysée et le Kremlin jouaient l’apaisement pour que la non-livraison des deux navires polyvalents de transport militaire français à la Russie ne plombe pas les relations déjà difficiles entre les deux pays. Sans surprise, l’annonce de l’accord sur les Mistral vient donc de tomber, en plein calme du mois d’août. « Les présidents russe et français ont pris une décision commune d’annuler le contrat », a sobrement déclaré le Kremlin dans un communiqué après une conversation téléphonique entre Vladimir Poutine et François Hollande mercredi. Une « affaire complètement réglée », selon Moscou. « Un dossier clos », s’est pareillement réjoui l’Elysée, se félicitant « du climat de partenariat amical et ouvert qui a marqué les négociations ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Le meilleur de l’actu

Inscrivez-vous aux newsletters

Je m'inscris

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs