Accueil Belgique Politique

Sortie du nucléaire: le MR freine, la Vivaldi s’électrise

Après les récents rapports sur l’approvisionnement en énergie sans le nucléaire, son coût et les prix pour les consommateurs, les Verts se sentent confortés dans leur option, privilégiée par l’accord de gouvernement, de sortir en 2025. Mais pour le MR, deux centrales devront rester opérationnelles. Ce qui met la coalition dans l’embarras.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Malgré les rapports divers, sollicités ou non, la question de la confirmation de la sortie du nucléaire en 2025 ne s’apaise pas, elle se politise. Un basculement qui en fait désormais une affaire de gouvernement, c’est d’ailleurs logique puisque c’est ce dernier qui doit trancher.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

43 Commentaires

  • Posté par d dsti, mardi 30 novembre 2021, 12:58

    Le MR freine.. Mais pourquoi n'a-t-il pas profité de sa présence au gouvernement Michel avec la NVA pour abroger cette loi de 2003 ? Pur calcul politicien pour ne pas se mettre les écolos à dos ? Bref cel démontre l'opportunisme des politiques qui se préoccupent d'abord de leur maintien au pouvoir plutôt que de l'avenir du pays.

  • Posté par STORDIAU Pierre, dimanche 7 novembre 2021, 0:28

    La Belgique a une soif sociétale de referendum : Je pense que cette "sortie du nucléaire" devrait en faire partie ! A quand une pétition pour la réclamer ou à tout le moins >>> déclencher un levier démocratique via nos institutions (Parlement? Gouvernements régionaux ? Etc .)

  • Posté par Keller Christophe, vendredi 5 novembre 2021, 22:05

    Le nucléaire devient incontournable pour réduire les gaz à effets de serre, et comme d'habitude la Belgique est en retard d'une guerre.

  • Posté par STORDIAU Pierre, vendredi 5 novembre 2021, 9:50

    A défaut d'autre chose que les turbines à GAZ (... à effet de serre !) ... pour compenser le DÉFICIT flagrant d'électricité : >>> Il FAUT maintenir du nucléaire en Belgique ; SURTOUT que l'on veut passer au "tout électrique" (transport; chauffage; industries; etc .) ! Désolé M. GOBBO; mais c'est ça la réalité et pas vos diarrhées verbales. LOL.

  • Posté par STORDIAU Pierre, vendredi 5 novembre 2021, 22:08

    Autant pour vous , Monsieur GOBBO ! Et bis repetita pour les sourds : "... pour compenser le DÉFICIT flagrant d'électricité : >>> Il FAUT maintenir du nucléaire en Belgique ; SURTOUT que l'on veut passer au "tout électrique" " . Point barre. Et vos borborygmes n'y changeront rien.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs