Accueil Opinions Éditos

Le baptême étudiant doit évoluer

Ces dernières années, la fête estudiantine s’est transformée à plusieurs reprises en cauchemar. Le folklore étudiant doit changer, il ne peut plus être le réceptacle tranquille du machisme ordinaire.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 3 min

Faut-il supprimer les baptêmes étudiants ? Revoir leur modus operandi  ? Les placer sous surveillance ? Trancher ces questions est tout sauf simple.

Ces dernières années, la fête estudiantine s’est transformée à plusieurs reprises en cauchemar. Ce week-end, la mort d’un jeune homme dans l’entité de Gedinne s’est ajoutée à la liste de ceux et celles qui, croyant passer un bon moment entre « bleus » et « poils », ne se sont jamais réveillés.

Les circonstances qui entourent ces décès varient. Il y a eu des abus, des violences. Un manque de précautions et de responsabilités. De la malchance, parfois. Pour l’heure, ce qui s’est passé à Gedinne reste flou. Il est trop tôt pour tirer des conclusions.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Usual Suspect, vendredi 5 novembre 2021, 0:16

    Vouloir défendre l'une ou l'autre tradition n'est pas un mal en soi, tout dépend de l'intérêt bénéfique qu'apporte cette tradition ou du souvenir d'un évènement important pour une communauté. Dans le cas qui nous occupe, on constate que cette tradition cause de plus en plus de problèmes, plus ou moins graves, et qu'elle ne commémore aucun fait digne d'intérêt. De toutes les traditions existantes, on peut même considérer celle-ci comme étant la plus ridicule, la plus inutile, la plus irrationnelle (en dehors des traditions religieuses) et la plus anachronique. Rien à voir avec le wokisme, la haine ni le diable !

  • Posté par Nassaux Amélie, jeudi 4 novembre 2021, 20:30

    Ceux qui dénigrent le baptême sans nuances ne l'ont visiblement pas fait. Je n'y ai pas vu de machisme. Guindaille, oui, irresponsabilité de certains face à l'alcool, bien sûr, mais pour le reste, que les chantres du wokisme voulant détruire nos traditions et nos réjouissances aillent se faire pendre ailleurs. Il faut mieux encadrer le baptême pour éviter les accidents dus à l'alcool, mais surtout ne pas céder aux mouvements haineux trop heureux de nous déconstruire en diabolisant nos traditions ! "Mais la seule maîtresse, ah c'est toi Liberté !" (hymne de l'ULB, encore d'actualité ?)

  • Posté par collin liliane, mercredi 3 novembre 2021, 17:46

    Un concours de stupidité entre baptiseurs et baptisés.

  • Posté par Usual Suspect, mercredi 3 novembre 2021, 12:21

    Ces "baptêmes" ne sont que des traitements humiliants, inhumains et dangereux, c'est-à-dire tous ces traitements que les lois interdisent et punissent lorsqu'il s'agit de victimes issues de minorités (LGBTXYZ, réfugiés, étrangers, etc) ou de victimes dites faibles (femmes, enfants, etc) mais pas lorsqu'il s'agit de notre jeunesse. Cela doit cesser.

  • Posté par David Eric, mercredi 3 novembre 2021, 8:59

    Tout à fait d’accord avec cet article : les baptêmes étudiants sont une insulte à l’intelligence et à l’humour, même le plus plat...

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs