Accueil L’archive

14 mai 2002 : «La grosse frayeur de Louis Michel»

Le chef de la diplomatie belge a subi un malaise au moment de la photo de groupe, hier à Reykjavik, à la fin d'une réunion ministérielle de l'Otan dans la capitale islandaise.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Une grosse frayeur ! Les dix-huit collègues de Louis Michel au sein de l'organisation atlantique ont bien cru que le pire arrivait au représentant de la diplomatie belge quand celui-ci s'est littéralement effondré au moment de se rendre sur le podium pour participer à la traditionnelle « photo de famille ». D'abord secouru par l'Américain Colin Powell et l'Espagnol Javier Solana, le Belge a été emmené à l'hôpital universitaire de la ville en ambulance.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en L’archive

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs