Accueil Immo

Les vins de Savoie veulent faire oublier leur encombrante réputation

Département français où les sports d’hiver sont rois, la Savoie possède une culture vinicole encore méconnue. Raison pour laquelle elle a décidé de passer à l’heure de l’œnotourisme.

Article réservé aux abonnés
Journaliste en charge du Soir Immo Temps de lecture: 7 min

Connue surtout pour ses stations de sports d’hiver, la Savoie a toutefois un autre domaine à faire valoir : celui lié à la fabrication du vin. Elle peut être considérée comme terre de vignobles depuis deux mille ans puisque les écrits racontent que Pline l’Ancien saluait déjà ses vignobles. C’est dire. Et pourtant, à côté des vins de bordeaux ou de bourgogne, les plus emblématiques du savoir-faire viticole de l’Hexagone, il est encore fortement méconnu. Les choses sont toutefois en train de bouger.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mercredi 3 novembre 2021, 15:56

    M. Leonardi, quel bonheur que cet article qui fait remonter à la surface des souvenirs gustatifs, oenologiques, et humains inoubliables... Sans parler des randonnées pédestres au coeur de ces vignobles et reliefs absolument magnifiques. Cépages locaux ou alpestres : Mondeuse rouge et blanche tellement typique ou particulière, Roussette de Savoie (Altesse) au moelleux incomparable, Jacquère à la vivacité inoubliable, Chasselas si parfumé ; ou cépages "étrangers" qui se sont si bien adaptés au pays et au climat : Bergeron (Roussanne) robuste au gras prononcé, et Gamay aux parfums de petits fruits rouges. Un régal divers et varié. De la combe de Savoie, en passant par les hauteurs et coteaux des rives ouest du lac du Bourget, aux berges du lac Léman, des terroirs incomparables ! <Carpe Diem> disait Horace. Merci à vous pour cette balade oenophile tellement évocatrice !

  • Posté par Smyers Jean-pierre, jeudi 4 novembre 2021, 13:46

    Le tout avec un bonne fondue savoyarde, où l'on frotte le caquelon avec une gousse d'ail; ou le Gamay avec une brasérade de derrière les fagots, tellement plus chaleureuse que les simples grillades.

Aussi en Immo

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs