Accueil Culture Livres

Parlez-moi de moi, mais ça intéresse qui?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Bien sûr, il y a l’emblématique Christine Angot, lauréate cette année du Médicis. Elle pourrait à elle seule, tant elle est présente depuis longtemps sur le terrain de l’autofiction, avec les accidents (de terrain) qui en découlent, faire croire que l’effet de mode a convaincu les jurys des prix littéraires. Alors qu’il y a si longtemps qu’elle désespérait de les séduire…

Le cas Amélie Nothomb mérite un examen soutenu : l’Académie française avait salué son expérience japonaise, le Renaudot vient de récompenser un livre dont, au fond, elle est absente – le récit s’arrête avant sa naissance. Exofiction alors, dans un combat commun pour occuper le terrain du roman ?

Méfions-nous des coïncidences dans les palmarès qui, saisis sur une durée brève, semblent démontrer une convergence. Un peu comme pour le changement climatique : la preuve de la hausse des températures ne se fait pas sur un été caniculaire mais sur une succession d’années plus chaudes.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs