Accueil Culture

Notre bonheur, notre fierté

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 2 min

On est tellement habitué au roman annuel d’Amélie Nothomb, qu’on en oublie qu’il ne s’agit pas seulement d’un best-seller en devenir, d’une machine à attirer les lecteurs, mais d’un jalon dans la construction d’une véritable œuvre littéraire. Depuis Hygiène de l’assassin, l’écrivaine belge échafaude en effet une œuvre qui a acquis de l’importance, de l’originalité, de la cohérence et un grand rayonnement international, comme disait Jacques De Decker lors de la réception de Mme Nothomb à l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique. « C’est un auteur qui a marqué les lettres de la langue française ces dernières années, on ne peut ignorer son rôle littéraire », ajoutait l’écrivain et académicien Jean-Baptiste Baronian.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs