Accueil Société Régions Bruxelles

Forêt de Soignes: la population de chevreuils en net recul

Principale hypothèse : la présence d’un public de plus en plus nombreux sur les sentiers, qui perturbe les animaux.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 5 min

Agile, rapide, discret… Le croiser en Forêt de Soignes est une récompense autant qu’une chance. C’est que le chevreuil, animal emblématique du territoire sonien, se fait de plus en plus rare. La preuve par les comptages, méthodiques, effectués depuis 13 ans par les services forestiers des trois Régions, cogestionnaires du massif. De 2008 à 2013, ils indiquaient la présence de ces animaux à raison de 1,1 par kilomètre ; à partir de 2014, les chiffres régressent, pour atteindre 0,6. En 2021, cet « indice kilométrique d’abondance » a chuté à 0,5.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs