Accueil Sports Football Football belge Division 1A

Damien Marcq savoure l’instant présent: «Avec l’Union, on n’a pas vraiment envie de se fixer de limite cette saison!»

Même si Damien Marcq (32 ans) est devenu un visage familier de notre championnat, il n’avait encore jamais été mis à pareille fête. En tête avec l’Union Saint-Gilloise, le puissant récupérateur français profite à fond du moment présent avant de croiser, ce samedi, la route du Sporting de Charleroi, son ancien club.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Damien Marcq, vous avez retrouvé depuis le début de saison Felice Mazzù, votre ancien mentor à Charleroi. Pour votre plus grand plaisir ?

La présence de Felice a évidemment joué dans mon choix de rejoindre l’Union. J’avais quelques propositions à l’étranger, mais ma priorité était de rester en Belgique. Quand le coach m’a appelé pour me signaler l’intérêt du club, j’ai tout fait pour que ça se concrétise. L’acclimatation, ensuite, s’est effectuée assez rapidement. À bientôt 33 ans, je suis le plus ancien de ce groupe. Je suis un peu « le vieux tonton », mais j’ai toujours en moi cette envie de m’entraîner, de jouer et de donner des conseils.

Il y a une véritable relation de confiance avec Mazzù.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Division 1A

Hanni, Cimirot, Letica...: les transferts douteux de Veljkovic détaillés

L’arrêt de la chambre des mises en accusation d’Anvers énumère une série de transferts qui auraient été rendus possibles par des faux contrats de gestion, conseil, scouting ou autres. En vue, notamment, « de fournir aux clubs de football concernés un avantage concurrentiel par rapport aux autres clubs. »

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs