Accueil Société

Une vingtaine d’armes volées ou perdues de la Défense n’ont pas été retrouvées

Au cours des cinq dernières années, 5.521 dossiers de perte ou de vol de matériel ont été enregistrés à la Défense, dont des armes et munitions. Une vingtaine d’armes n’ont pas été retrouvées.

Temps de lecture: 1 min

Interrogée récemment par la députée Kattrin Jadin (MR), la ministre de la Défense Ludivine Dedonder (PS) a précisé qu’au cours des cinq dernières années, 5.521 dossiers de perte ou de vol de matériel ont été enregistrés, selon SudInfo. Un nombre cependant en recul au fil des ans avec 1.997 en 2018, 1.442 en 2019 et 1.079 en 2020. « Il n’est pas possible de donner un aperçu précis du type de matériel volé ou perdu par manque de données à ce sujet », concède la ministre. « Le matériel est très diversifié en raison de la grande diversité des activités de la Défense ».

Elle est toute fois à même de communiquer que « sur la liste des objets perdus et/ou volés, figurent 83 pertes de munitions (dont 64 retrouvées), 9 vols de munitions (dont 2 retrouvées), 53 pertes d’armes (dont 30 retrouvées) et 4 vols d’armes (dont 1 retrouvée) ».

Il ne reste donc pas moins de 26 munitions et 26 armes dont on a perdu la trace.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Fontesse Philippe, jeudi 4 novembre 2021, 20:12

    On parle de l'armée mais il n'y a pas qu'à l'armée que des armes disparaissent, à la police aussi surtout dans la période où les personnes possédant des armes devaient faire la demande pour pouvoir les garder ou de les donner au bureau de police. Soi disant détruitent mais parfois revendues ou disparues. Tout cela sans compter sur les armes introduites illégalement via différents réseaux notamment venant des pays de l'Est dont la justice ferme les yeux, la preuve lors de la tuerie à Liège par une personne connue. Et cela n'est que la partie visible de l'iceberg comme on dit mais en mettant le point sur quelque chose, on occulte le reste.

  • Posté par dams jean-marie, jeudi 4 novembre 2021, 9:52

    Certainement l'extrême droite ! Par contre on ne s'inquiète guère des armes utilisées par les terroristes du pays ! Sans compter qu'il y a la fabrique d'armes de guerre à Herstal indéboulonnable !!! Pour ce commerce les politiciens sont solidaires entre eux !

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko