Accueil Économie Finances

Donations: du changement en Wallonie

A partir du premier janvier 2022, le nombre d’années lié à l’exemption fiscale d’une donation évolue. Avec un effet rétroactif...

Temps de lecture: 1 min

Jusqu’à présent, une donation non enregistrée était exemptée de droits de succession si le donateur restait en vie trois ans après ladite donation. Ça va changer, annonce L’Echo.

A partir du premier janvier 2022, le donateur devra rester en vie cinq ans après sa donation non enregistrée pour qu’elle soit exemptée des droits de succession. Le quotidien précise par ailleurs que les donations effectuées à partir du premier janvier 2019 (dont le délai de 3 ans ne sera pas arrivé à terme au moment du changement, donc) sont également concernées, le délai passant automatiquement à cinq ans.

L’objectif, poursuit L’Echo, est d’encourager l’enregistrement des donations (3,3 % de droits de donation à payer pour un héritier en ligne directe, rien à la mort du donateur) en rendant plus risqué le fait d’effectuer une donation non enregistrée (obligation de payer des droits de succession nettement plus élevés que les droits de donation si le donateur décède endéans les 5 ans).

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par dekoker philippe, mardi 9 novembre 2021, 10:17

    Si le donateur n'est pas trop âgé (et le don suffisamment important) il suffit de couvrir ce risque via une assurance temporaire décès dont la prime versée correspondra exactement au montant de la taxe prélevée en cas de décès inopiné du donateur. Cela fait partie des choses que l'on sait peu.

  • Posté par dercq jul, samedi 6 novembre 2021, 13:13

    C'est normal,il faut de l'argent pour gaver l'électorat de la gauche wallone, mon petit doigt me dit que la prochaine étape sera de surtaxer les epargnes pension et assurances groupe.

  • Posté par dekoker philippe, mardi 9 novembre 2021, 10:21

    Surtaxer non...mais obliger de prendre l'assurance pension en rente oui.. Dans ce cas la rente est ajoutée aux revenus et donc taxable au taux marginal gain pour l'état. Et comme ils veulent nous faire crever au travail..on touchera la merveilleuse rente (quelques centaines d'euros dans le meilleurs des cas) à 67 ans et on mourra à 74 ans et l'assurance aura versé bien moins qu'une sortie en capital... gain pour les assureurs ..autant dire qu'avec une telle association d'intérêts ça nous pend au nez Reste la solution du fond de pension (là ils ne peuvent pas imposer une vente forcée)

  • Posté par Cornelis Michel, samedi 6 novembre 2021, 10:50

    C'est cool quand même, l'effet rétroactif... Et pendant ce temps, les politiciens cherchent à comprendre les raisons du manque de confiance...

  • Posté par Lambert Jean-Paul, vendredi 5 novembre 2021, 11:46

    L'impôt sur la mort, droit de succession et donation, je suis curieux de savoir combien cela rapporte à l'état.

Plus de commentaires

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière
références Voir les articles de références références Tous les jobs