Accueil COP26

Alexandre Dewez: se sauver par le panache et l’humour

La nature s’oppose-t-elle à la culture ? Vieux débat ! Alexandre Dewez refuse de trancher. En attendant de mettre les mains dans la terre (il rêve d’être paysan), il plante fermement ses pieds sur les planches, avec des spectacles en lien avec l’environnement.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Les casques de chantier, en attente, dans un coin. Le gros tas de terre au milieu de la scène, ouvrant sur un trou invisible et mystérieux. Et puis, surtout, ce baudrier d’escalade qui ceint la taille de notre hôte. Avouons que nous n’étions pas rassurée à notre première rencontre avec Alexandre Dewez qui promet, dans son spectacle, Maison Renard , de nous emmener visiter une B.A.D. (Base autonome durable), bunker souterrain où se sauver de la catastrophe à venir. Finalement, il sera le seul à descendre jusqu’aux tréfonds de sa grotte de survivaliste mais, pendant une grosse heure, il nous aura emmenés dans les profondeurs (glaçantes) des discours qui jouent sur nos peurs pour nous tétaniser face aux enjeux climatiques et encourager des réflexes de repli sur soi, aussi irrationnels que vains.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en COP26

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs