Accueil Société

Flandre: le couple qui a filmé ses ébats sur l’autel d’une église identifié

Temps de lecture: 1 min

Les deux suspects d’une sextape tournée dans l’église Saint-Michel de Bree, dans le Limbourg, ont été identifiés, a indiqué jeudi le parquet limbourgeois. La police locale avait ouvert une enquête la veille pour diffusion de matériel pornographique et outrage public aux moeurs.

La vidéo porno, tournée dans le lieu de culte, a fait le tour des réseaux sociaux. Entre-temps, la police a pu identifier et interroger les deux suspects. Ceux-ci ont reconnu les faits. L’homme et la femme en question ont eu des rapports sexuels alors qu’ils se trouvaient devant l’autel. La fabrique d’église a porté plainte.

« Immédiatement après leur audition, les deux suspects ont été déférés devant un magistrat du parquet. Ce dernier les a sermonnés et leur a imposé une procédure de médiation pénale en concertation avec le service des maisons de justice. Ils doivent tous deux suivre une formation qui les fait réfléchir sur les faits commis et leur impact », explique le magistrat de presse, Jeroen Swijsen.

« D’autre part, cette procédure fait appel à un assistant de justice qui contacte les auteurs et les victimes en vue de parvenir à un accord. Ainsi, un signal clair est envoyé à la société et aux suspects en mettant l’accent sur la réparation du préjudice pour les victimes », souligne le parquet du Limbourg.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par Mauer Marc, vendredi 5 novembre 2021, 6:52

    Ce qui est plutôt surprenant, ce n’est pas le fait de vivre un fantasme (l’une de mes épouses adorait le faire dans plein d’endroits «remarquables »), c’est le fait de publier, (ça, c’est moins mignon) avec en prime cette inconscience de gamins : celle que l’on se fera inévitablement attraper …

  • Posté par collin liliane, jeudi 4 novembre 2021, 17:51

    Des porcs exhibitionnistes.

  • Posté par Mauer Marc, vendredi 5 novembre 2021, 7:03

    Quelle évolution : en 2021, le sexe redevient tabou : 50 ans après la libération sexuelle, on traite de porcs là où des termes plus … subtils auraient suffit. Ce n’est ni laid ni sale un couple qui fait l’amour, enfin pour moi vieux hippie de 65 ans, manifestement pour d’autres ce n’est pas le cas … Comme je suis heureux de terminer bientôt ma vie et de n’avoir plus à partager l’oxygène avec les prudes et pudibonds dont je croyais que le cou avait été tordu! Mais non, ils sont de retour.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, jeudi 4 novembre 2021, 23:28

    Ça risque en effet de ne pas plaire beaucoup plus aux islamistes qu'au catholiques.

  • Posté par stals jean, jeudi 4 novembre 2021, 17:43

    N'est-ce pas le jésus des chrétiens qui a dit: "aimez-vous les uns les autres"...Les curés font moins de chichis quand il s'agit de viols d'enfants pat milliers...d'ailleurs, Face à un tribunal ces deux la ne risquent rien il n'a jamais été question de règlement interdisant de consommer l'acte d' amour dans une église... bien au contraire...

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko