Accueil Planète Biodiversité

Le blanchissement a touché 98% de la Grande Barrière de corail (photos)

Le blanchissement est un phénomène de dépérissement qui se traduit par une décoloration. Il est dû à la hausse de la température de l’eau, celle-ci entraînant l’expulsion des algues symbiotiques qui donnent au corail sa couleur et ses nutriments.

Temps de lecture: 1 min

Le blanchissement a touché 98 % de la Grande Barrière de corail australienne depuis 1998, épargnant une infirme partie du plus vaste ensemble corallien du monde, révèle une étude publiée jeudi.

Selon l’article paru dans la revue Current Biology, seulement 2 % de cet immense écosystème sous-marin a échappé au phénomène depuis le premier grand épisode de blanchissement en 1998, année la plus chaude de l’histoire. Ce record a depuis été battu à plusieurs reprises.

CLIMATE-CHANGE_AUSTRALIA-REEF (2)

La fréquence, l’intensité et l’ampleur des vagues de chaleur marines qui provoquent ce blanchissement ne cessent d’augmenter, souligne le principal auteur Terry Hughes, du Centre d’excellence de l’Australian Research Council (ARC) pour les études sur les récifs coralliens basé à l’Université James Cook.

« Cinq épisodes de blanchissement massif depuis 1998 ont transformé la Grande Barrière de corail en un damier de récifs aux histoires récentes très différentes, allant de 2 % de récifs qui ont totalement échappé au blanchissement, à 80 % qui ont désormais considérablement blanchi au moins une fois depuis 2016 », a-t-il déclaré.

CLIMATE-CHANGE_AUSTRALIA-REEF (3)

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Biodiversité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs