Accueil Monde Afrique

Afrique du Sud: le charbon du Mpumalanga, au cœur de l’attention mondiale

Avec ses douze centrales au charbon, la province du Mpumalanga est l’un des plus gros émetteurs au monde de gaz à effet de serre. Les habitants, qui vivent dans un nuage toxique, aspirent à une reconversion sans douleur.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Le township de Kwa-Guqa borde l’autoroute qui mène au fameux parc Kruger dans la province du Mpumalanga. Mais très peu de touristes savent que cette région abrite 12 des 15 centrales au charbon de l’Afrique du Sud, qui fournissent 90 % de son électricité. L’odeur nauséabonde du dioxyde de soufre se répand parfois jusqu’à Johannesburg, à 130 km à l’ouest. Combinées à la poussière venue des mines de charbon à ciel ouvert, ces émissions font du Mpumalanga l’une des régions les plus irrespirables de la planète – lire par ailleurs.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Restons Optimistes , jeudi 4 novembre 2021, 18:15

    Neutralité carbone:une autre invention pour emmerder le monde!

Aussi en Afrique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs