Accueil Culture Livres

Stéphane Hoffmann: un beau mariage en péril

L’union de deux fortunes plutôt que les liens de l’affection, c’est le projet du nouveau roman de Stéphane Hoffmann, « On ne parle plus d’amour ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Chez les Lemarié, on a sa réputation. Et on y tient. Surtout le père, malgré les dettes accumulées jusque chez le caviste, le premier créancier à faire son entrée en scène (il y en aura beaucoup d’autres) dans le nouveau roman de Stéphane Hoffmann, On ne parle plus d’amour. Si le caviste apparaît d’emblée dans le paysage, c’est parce que Louise, la fille de la famille, se trouve dans la boutique pour acheter du champagne – à crédit. La réception, qui se tiendra au yacht-club dont le père est président, mérite d’être arrosée à la mesure de l’événement : Olivier Lemarié est décoré par un ministre. Peu importent les manœuvres qu’il a fallu effectuer pour y parvenir puisque le but est atteint.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Chronique «Je crois à la vertu des petits peuples»

Le trajet accompli est immense, mais il reste tant de livres néerlandophones à découvrir. La revue « Septentrion » fête 50 ans de publications d’informations culturelles sur le monde néerlandophone, pour le rapprocher de la francophonie. Un projet jugé téméraire à l’époque.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs