Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

Après le scandale à Tokyo, le pentathlon moderne va supprimer l’épreuve d’équitation après les JO 2024

Le cyclisme pourrait être choisi pour remplaçer l’équitation.

Temps de lecture: 2 min

Le pentathlon moderne remplacera l’une de ses cinq disciplines, l’équitation, à l’issue des Jeux Olympiques de 2024 à Paris, a confirmé jeudi l’Union internationale de pentathlon moderne (UIPM).

Cette décision était attendue depuis le scandale des Jeux de Tokyo. La coach allemande Kim Raisner avait été disqualifiée pour avoir porté des coups à un cheval, après que les espoirs de médaille d’or de sa cavalière Annika Schleu se soient envolés par la faute d’une monture récalcitrante dans le parcours de saut d’obstacles.

L’UIPM a entamé «un processus de consultation» afin de choisir une nouvelle discipline. Le cyclisme a été notamment évoqué comme possibilité.

«C’est un moment très important pour le pentathlon moderne - et en fait pour le programme olympique», a déclaré Juan Antonio Samaranch Junior, premier vice-président de l’UIPM et membre du Comité international olympique. Le soutien du fils de l’ancien président du CIO a été très important pour le maintien du pentathlon moderne dans le programme des dernières éditions des Jeux. «Nous ferions une erreur si nous considérions notre place dans le programme olympique comme acquise après Paris 2024. Elle n’est pas acquise pour nous, elle n’est acquise pour personne».

La natation, l’escrime, la course à pied et le tir, les deux dernières disciplines étant désormais combinées en une finale «laser run», sont les autres disciplines qui composent le pentathlon moderne.

A Paris en 2024, un nouveau format de compétition a déjà été adopté avec une compétition regroupant les cinq disciplines limitée à 90 minutes et qui sera possible de suivre dans un même stade.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Jeux olympiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir