Accueil Sports Football Football à l'étranger

Hein Vanhaezebrouck après le partage de Gand face au Partizan Belgrade: «Nous étions les meilleurs»

La Gantoise n’a pas encore réussi à assurer d’ores et déjà sa qualification pour les huitièmes de finale de la Conférence League, jeudi en début de soirée.

Temps de lecture: 2 min

La Gantoise n’a pas (encore) assuré sa victoire dans le groupe B de la Conference League de football. Jeudi soir, elle n’a pas pu faire mieux qu’un match nul 1-1 à domicile contre son plus proche rival, le Partizan Belgrade. Ce partage lui permet de conserver trois points d’avance sur le club serbe au classement. La première place du groupe l’assurerait d’une participation directe en huitièmes de finales. La 2e place ouvre les portes aux seizièmes de finale. Il ne manque d’une victoire aux Buffalos pour remporter leur groupe.

« Je n’ai été nerveux à aucun moment dans ce match », a déclaré Vanhaezebrouck après la rencontre. « Nous aurions bien sûr aimé prendre l’avantage, car plus le match avançait, plus il était difficile d’obtenir un résultat. Le match de championnat contre l’Union nous l’a également fait comprendre. Nous avons progressivement eu moins d’espace pour développer notre jeu. Nous nous sommes bien débrouillés, surtout en première mi-temps. Malheureusement, deux buts ont été refusés. Surtout la dernière phase avec Laurent Depoitre n’aurait jamais dû être signalée, à mon avis. En tant qu’arbitre, vous deviez laisser cette action se dérouler. Et en seconde période, Depoitre a été bousculé. Il y aurait dû y avoir un penalty. »

Gand a été la meilleure équipe en première mi-temps mais n’a pas réussi à marquer. « Et aussi en deuxième mi-temps, la plupart du danger est venu de nos rangs », a déclaré Vanhaezebrouck. « Seulement nous sommes restés trop gentils. J’aurais pu changer, mais nous étions dans une position idéale. Je ne devais pas changer les choses du tout au tout. Jusqu’à ce qu’on prenne ce but. Notre jeu n’était plus aussi bon, d’où les trois remplacements. De cette façon, l’équipe a retrouvé sa vivacité et sa fraîcheur. Malheureusement, nous n’avons marqué qu’une fois. Si nous gagnons l’un des deux matchs restants, nous serons sûrs de remporter le groupe. Nous pouvons être satisfaits de ce point après un match au cours duquel nous avons eu plus de 70 % de possession du ballon ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football international

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir