Accueil Société

Frank Vandenbroucke plaide pour plus de télétravail: «Nous devons agir en urgence»

Depuis plusieurs semaines, l’ensemble des indicateurs liés à l’épidémie sont en hausse. Une situation couplée aux vacances de la Toussaint qui fait craindre une envolée des cas et une saturation des hôpitaux.

Temps de lecture: 2 min

Le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke estime qu’il est « urgent » d’agir pour ralentir l’augmentation rapide des chiffres de l’épidémie. Dans l’émission De Ochtend de la VRT, le ministre Vooruit a appelé à plus de télétravail après les vacances d’automne et à limiter les contacts.

Les chiffres liés au covid continuent d’augmenter et la pression sur les hôpitaux s’accroît. Actuellement de près de 1.900 patients sont hospitalisés et plus de 360 d’entre eux sont en soins intensifs. Ces chiffres n’avaient plus été si élevés depuis le mois de juin.

Le ministre de la santé Frank Vandenbroucke s’est dit inquiet. « Nous devons agir en urgence et tout de suite », a-t-il déclaré. « Heureusement, il y a la vaccination qui nous protège d’une catastrophe. Mais si cela continue, nous dépasserons le seuil critique de 500 personnes en soins intensifs. C’est sérieux. Nous devons agir maintenant pour freiner cette situation. »

« Si nous télétravaillons davantage, il y aura moins de monde dans le train, le tram et le bus ». Le ministre de la Santé insiste également sur l’utilisation de masques buccaux là où ils sont nécessaires et préconise de réduire les contacts. « Nous devons être très prudents : mettre des masques, garder nos distances… Je sais que c’est un message décevant et difficile, mais nous devons le faire. Toute personne qui se sent malade ou pense être infectée doit se faire tester. Les gens n’ont pas besoin d’aller chez le médecin tout de suite, vous pouvez désormais utiliser le site de masanté.be où il est possible d’y entrer vos symptômes pour obtenir un code », précise-t-il.

Malgré la hausse des indicateurs, Frank Vandenbroucke ne souhaite pas instaurer de nouvelles mesures mais plaide pour une meilleure application de celles actuellement en vigueur en privilégiant le télétravail et en limitant ses contacts. « Si vous n’êtes pas encore vacciné, faites le tout de suite, grâce au vaccin vous êtes bien mieux protégé, le risque de finir à l’hôpital si vous n’êtes pas vacciné est 9 fois plus grand chez les plus jeunes que si vous êtes vacciné », a-t-il conclu.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

42 Commentaires

  • Posté par Moriaux Raymond, vendredi 5 novembre 2021, 18:04

    L'immunité qui est clairement en question ici, c'est celle des bandits qui, en ne se vaccinant pas et en décourageant les autres de le faire, compliquent l'existence et menacent la vie de leurs contemporains. La liberté dont ils prétendent user ici n'existe pas. Bien au contraire, en provoquant la prise et le prolongement des mesures qu'ils qualifient eux-mêmes de liberticides qui privent les autres de leurs libertés, ils deviennent carrément hors la loi.

  • Posté par Fuld Daniel, vendredi 5 novembre 2021, 14:36

    Ei Cabron Il semble que l'immunité dont bénéficiait jusqu'à présent les personnes âgées - plus particulièrement les immunodéprimés - diminue. Une 3è dose sera utile mais vu l'évolution des variants, elle devient moins efficace. De nouvelles versions du vaccin ne devraient être prêtes qu'au printemps. En attendant toutes les mesures devraient être prises pour diminuer la circulation du virus particulièrement chez les non vaccinés. Notre société est freinée dans son fonctionnement à cause des agissement d'une minorité d'individus. En principe, en Démocratie cela se gère, le cas échéant, par un vote parlementaire ou par une décision gouvernementale. Comme la raison ne semble pas l'emporter, des mesures plus contraignantes s'imposent à leur égard. Cela peut aller par des limitations de liberté, de coût de soins ... En tout cas la situation devient de plus en plus insupportable !

  • Posté par Ernotte Sébastien, vendredi 5 novembre 2021, 13:45

    Vaccinez vous éviter les variants. Vaccinez vous pour limiter la transmission. Vaccinez vous pour retrouver vos libertés. Vu que tout ça a explosé en vol et personne ne le nie, il reste un petit espoir que l injection diminue un peu, et peu de temps le risque d hospitalisation. Les provax s accrochent a ce dernier rêve. Si dans le groupe a risque, les 65+, il y avait le même pourcentage de vaccinés hospitalisés que de vaccinés dans la population, cela voudrait dire que tout le monde a eu un placebo, j espère que tout le monde est d accord avec cela. Et bien on est pas loin, 83% de vax a l hopital pour 92% vaccinés. Essayer d enfumer les choses avec votre taux d incidence ne changera rien a ces chiffres.

  • Posté par Raspe Eric, samedi 6 novembre 2021, 10:28

    Vous essayez de démontrer que 1+1=3 ernotte. Personne n'est d'accord avec cela.

  • Posté par Raspe Eric, samedi 6 novembre 2021, 0:14

    Cher monsieur Rabozee, éviter de laisser la chienlit méruler ce journal en ne laissant plus la parole aux commentaires divers qui n'apportent rien au mieux ou au pire sèment le doute, n'est pas de la censure car les merdes trouveront toujours leur chemin vers l'égout. Zuckerberg en promet même un virtuel peuplé d'avatars. Mais au moins, ce qui fut un excellent journal crédible et utile retrouvera sa dignité, sa qualité et sa crédibilité. Il vaudra à nouveau la peine d'être lu. Maintenant, ce n'est plus qu'une apologie de l'hypocrisie bien dans l'air du temps pour ce faire un max de blé. Surtout ne pas contredire que 1+1=3. Ce n'est pas une faute de mathématique, c'est une vision alternative!

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko